Vivez la tradition en direct

Lors de votre visite à La Granja de Esporles, vous aurez la possibilité d’assister à l’élaboration traditionnelle de différents produits par nos artisans, comme cela se faisait il y a des siècles, ainsi qu’à un spectacle de dressage et de fauconnerie.

Les métiers

Forgeron. Notre forgeron utilise la forge où il dépose les braises pour ramollir le métal afin de lui donner forme à l’aide de l’enclume, du marteau, des poinçons et d’autres outils. Grâce à ce système, il fabrique des grilles, des clés, des verrous, des poulies, des fers à cheval, des écussons, des couverts, etc.

Tourneur. L’utilisation du tour était essentielle pour fabriquer des pièces en bois cylindriques ou coniques. Le tour permet de faire tourner rapidement la pièce sur elle-même, grâce au simple balancement du pied du tourneur, qui donnera ainsi à la pièce la forme désirée à l’aide de gouges et de limes.

Cirier. Les bougies sont fabriquées à partir de cordes bien tendues qui sont plongées à plusieurs reprises dans le récipient où se trouve la cire fondue à la chaleur du four. Les couches de cire sont ainsi ajoutées jusqu’à ce que l’artisan obtienne la grosseur voulue.

Potier. La glaise est la matière première du travail du potier. La cuisson ultérieure conférera imperméabilité et dureté aux pichets, cruches, marmites et aux célèbres « siurells » (sifflets), probablement la représentation la plus connue de l’artisanat populaire majorquin.

Tisserand. Les métiers à tisser mécaniques servaient à confectionner des tissus ordinaires appelés « de llista » (à rayures), très employés au début du XXe à Majorque. La dentelle (« randa ») était une autre technique du travail des tisserands, très répandue en Europe occidentale à la Renaissance. Sur un champ de fil, de laine, de soie, d’argent ou d’or, de belles dentelles sont élaborées au crochet, à la main ou aux fuseaux.

Menuisier. Outre la glaise, le bois était la matière première la plus utilisée par les artisans à Majorque. La corporation des menuisiers y fut très puissante pendant des siècles. Lors de la visite à La Granja de Esporles, vous aurez l’occasion d’observer de près les méthodes de ces artisans.

Vannier. Le travail des fibres végétales est aussi ancien que l’humanité et ses applications sont infinies. À Majorque, de tout temps, les fibres les plus utilisées traditionnellement ont été le palmier nain, le roseau, la paille, le sparte, l’agave, le chanvre et l’asphodèle.

Cordonnier. La Corporation des honorables cordonniers est constituée en 1370, grâce à la charte de légitimité concédée par le roi Pierre III de Catalogne, dit le Cérémonieux, et aujourd’hui, ce secteur est encore très important pour l’économie de l’île. À La Granja de Esporles, vous pourrez assister en direct à la fabrication de chaussures et de sandales, mais aussi admirer une exposition d’outils et de machines utilisés par les maîtres artisans au cours des siècles.